Une plateforme professionnelle

Joueurs, Mao II, Les Noms, Julien Gosselin, 2018 © Christophe Raynaud de Lage

Une structure de production

Le Festival d’Avignon est reconnu pour sa capacité à produire et coproduire des spectacles, aidant ainsi les compagnies à finaliser leurs budgets de production. Il soutient le montage des projets, accompagne les relations auprès de coproducteurs mais aussi de collectivités locales, nationales et étrangères. Avec de nombreux spectacles étrangers (65% en 2020), le service production du Festival d'Avignon travaille en étroite collaboration avec des équipes internationales et veille à présenter les productions en langue originale surtitrée en français prenant soin de la qualité de la traduction et du surtitrage souvent commandés spécialement pour l’édition.

À l’occasion de chaque édition, le Festival est coproducteur de plus de la moitié des spectacles présentés (60% en 2020). Il peut aussi apporter son soutien grâce à son équipement La FabricA et à ses ateliers. Plusieurs résidences de travail s’y succèdent en hiver et au printemps, qui peuvent s’accompagner d’aide à la construction de décors ou d’ingénierie afin de trouver des solutions techniques aux souhaits artistiques. Chaque année, plus d’une centaine de jours sont consacrés à des résidences de création.

La FabricA : lieu de résidence, de création et d’action culturelle

Nos productions déléguées

En plus d’être coproducteur, le Festival d’Avignon produit ses propres spectacles et assume pour certains projets le rôle de producteur délégué. À ce titre, le Festival est responsable du montage financier et technique de la production. Il est à la fois l'employeur des artistes, des collaborateurs et des techniciens et permet la construction des décors dans ses ateliers à Avignon. De plus, il assure la diffusion des spectacles en France et à l'étranger ainsi que l'administration des tournées.

Vous accueillez un de nos spectacles en tournée ? Accédez à l'espace production (accès restreint, contactez-nous pour obtenir le mot de passe)

Spectacles en tournée actuellement : By Heart,Catarina et la beauté de tuer des fascistes,L'Addition,

Texte, mise en scène et interprétation Tiago Rodrigues
Création 2013

Bientôt aveugle, la grand-mère de Tiago Rodrigues cherche un dernier livre à apprendre par cœur. C’est la naissance de By Heart, spectacle central.

En savoir plus

Texte et mise en scène Tiago Rodrigues
Création 2020

Qu’est-ce qu’un fasciste ? Y a-t-il une place pour la violence dans la lutte pour un monde meilleur ? Pouvons-nous violer les règles de la démocratie pour mieux la défendre ?

En savoir plus

Tournée 2024 :

  • 19 et 20 avril 2024 - Schaubühne (Berlin, Allemagne) dans le cadre du FIND Festival 2024

  • 26 au 28 mai 2024 - Théâtre Jean Duceppe (Montréal, Canada) dans le cadre du Festival TransAmériques 2024

  • 10 août 2024 - Tampereen Työväen Teatteri (Tampere, Finlande) dans le cadre du Tampere Theatre Festival 2024

Texte et mise en scène Tim Etchells
Création 2023

Un client commande un verre et c’est le drame. Grâce à cette scène répétée inlassablement par les performeurs Bert & Nasi, Tim Etchells nous présente une addition « salée ». Cauchemar ou comédie ?

En savoir plus

De Anton Tchekhov / Mise en scène Tiago Rodrigues
Création 2021

Avec ce Tchekhov, Tiago Rodrigues trouve un incroyable carburant pour nourrir sa machine théâtrale, briser le quatrième mur, et rassembler le public autour des grands défis d’aujourd’hui.

En savoir plus

Catarina et la beauté de tuer des fascistes, texte et mise en scène de Tiago Rodrigues (2020)

L'Addition, texte et mise en scène de Tim Etchells (2023)

L'œil présent, exposition de Christophe Raynaud de Lage (2022-2023)

Ma Jeunesse exaltée, texte et mise en scène Olivier Py (2022)

La Cerisaie, d'Anton Tchekhov, mise en scène Tiago Rodrigues (2021)

FRATERNITÉ, Conte fantastique, texte et mise en scène Caroline Guiela Nguyen (2021)

Hamlet à l'impératif !, d'après William Shakespeare, mise en scène Olivier Py (2021)

Andromaque à l'infini, texte et mise en scène Gwenaël Morin (2020)

L'Amour vainqueur, texte et mise en scène Olivier Py (2019)

L'Odyssée, d'Homère, conception Blandine Savetier (2019)

Amitié, mise en scène de Irène Bonnaud (2019)

Macbeth philosophe, de William Shakespeare, conception Olivier Py et Enzo Verdet avec le Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet (2019)

Pur Présent, texte et mise en scène Olivier Py (2018)

Mesdames, Messieurs et le reste du monde, conception David Bobée (2018)

Antigone, de Sophocle, conception Olivier Py avec le Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet (2018)

Paroles de Gonz', de Nadjette Boughalem avec la Maison Pour Tous Champfleury (2018)

Les Parisiens, texte et mise en scène Olivier Py (2017)

Hamlet, de William Shakespeare, conception Olivier Py avec le Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet (2017)

On aura tout, conception Christiane Taubira et Anne-Laure Liégeois (2017)

Prométhée enchaîné, d'Eschyle, texte français et mise en scène Olivier Py (2016)

Au Cœur, chorégraphie Thierry Thieû Niang (2016)

Le Ciel, la Nuit et la Pierre glorieuse, conception La Piccola Familia (2016)

Le Roi Lear, de William Shakespeare, traduction et mise en scène  Olivier Py (2015)

La République de Platon, adaptation Alain Badiou, mise en lecture Valérie Dréville, Didier Galas, Grégoire Ingold (2015)

Le Prince de Hombourg, de Heinrich von Kleist, mise en scène Giorgio Barberio Corsetti (2014)

Orlando ou l'Impatience, texte et mise en scène Olivier Py (2014)

La Jeune Fille, le Diable et le Moulin, d'après les frères Grimm, texte et mise en scène Olivier Py (2014)

Cour d'honneur, mise en scène Jérôme Bel (2013)

Par les villages, texte Peter Handke, mise en scène Stanislas Nordey (2013)

Plage ultime, mise en scène Séverine Chavrier (2012)

Au moins j'aurai laissé un beau cadavre, d'après William Shakespeare, mise en scène Vincent Macaigne (2011)

Mademoiselle Julie, d'August Strindberg, mise en scène Frédéric Fisbach (2011)

My Secret Garden, texte de Falk Richter et Stanislas Nordey (2010)

La Tragédie du roi Richard II, de William Shakespeare, mise en scène Jean-Baptiste Sastre (2010)

Papperlapapp, mise en scène Christoph Marthaler et Anna Viebrock (2010)

Angelo, tyran de Padoue, de Victor Hugo, mise en scène Christophe Honoré (2009)

La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres, mise en scène Amos Gitai (2009)

Partage de midi, de Paul Claudel, mise en scène Gaël Baron, Nicolas Bouchaud, Charlotte Clamens, Valérie Dréville et Jean-François Sivadier (2008)

Le Silence des communistes, de Vittorio Foa, Miriam Mafai et Alfredo Reichlin, mise en scène Jean-Pierre Vincent (2007)

Cruda, vuelta y vuelta, al punto, chamuscada, mise en scène Rodrigo García (2007)

Paso Doble, mise en scène Miquel Barceló et Josef Nadj (2006)

Léa Dony, administratrice de production et de diffusion

Anne-Mathilde Di Tomaso, directrice de production

Un activateur de diffusion et de notoriété

Si le Festival d’Avignon accueille des dizaines de milliers d'amoureux du spectacle vivant à chaque édition, il compte parmi ses spectateurs des professionnels du secteur, de France et du monde entier, attirés par le grand nombre de productions et de créations proposées, par le rayonnement international de la manifestation, mais aussi par la possibilité de se rencontrer, de débattre des problématiques du spectacle et de se former. Nous comptons environ 12 % de professionnels au sein de notre public, curieux de découvrir en avant-première nos créations et présents dans une logique de programmation. Cette logique de diffusion est amplifiée par une couverture média importante (600 journalistes par édition, 3 000 annonces/articles/reportages…).

Le fait même d’être programmé au Festival d’Avignon (qui prend en charge les frais d'exploitation et d'accueil des compagnies invitées), décuple en moyenne le nombre de représentations en tournée. Les spectacles vus au Festival voyagent ensuite, participant à la circulation des idées, des esthétiques ainsi qu'à l’économie d’un secteur. En moyenne, deux ans après leur passage au Festival d’Avignon qui réunit déjà 100 000 spectateurs, l’ensemble des spectacles sont vus par 500 000 spectateurs dans plus de 300 villes. En résumé, : 1 festivalier en N = 2 spectateurs en N+1 = 5 en N+2 !

Maison des professionnels

du 1er au 17 juillet 2024

Chaque été depuis plus de 10 ans, la Maison des professionnels regroupe, les institutions représentatives, les organisations professionnelles et les opérateurs du secteur culturel et du spectacle vivant pour s’informer, échanger, réfléchir, débattre, sur les questions artistiques, culturelles, sociales et économiques qui animent l’actualité et le devenir du spectacle vivant.

Organisé par l’Institut supérieur des techniques du spectacle (ISTS), cet événement s’adresse à tous les publics professionnels des entreprises du secteur culturel, qu’ils soient auteurs, artistes, techniciens ou administratifs.

Du 1er au 17 juillet dans les locaux de l’ISTS au cloître Saint-Louis.

Site de la Maison des professionnels