Prométhée enchaîné

  • Théâtre
Archive 2016

Olivier Py

Prométhée enchaîné ©

Présentation

« Dieu, supplicié par les dieux » pour avoir aimé les hommes et condamné par Zeus, pour leur avoir offert les arts et le feu, Prométhée incarne la désobéissance, la remise en cause de l'ordre établi et le rempart face à la parole des puissants. Figure des plus citées et réinterprétées dans la littérature depuis Eschyle, il est cette pièce divine, mettant en scène le Titan face aux lieutenants Héphaïstos, Apollon, Io ou encore Hermès. Parce qu'elle est fondamentalement politique, elle offre, selon Olivier Py, une « leçon d'insurrection ».

Olivier Py
Acteur, poète, metteur en scène et homme engagé dans la cité : la recherche d'Olivier Py prend tous les chemins possibles, politiques ou poétiques, pour rencontrer le présent et tenter de lui donner un sens. Dans cette aventure des tréteaux et des plateaux, la parole vivante joue chez lui un rôle essentiel. Elle est à la fois la question et la réponse de toute son oeuvre. Olivier Py fait entendre notamment celles d'Eschyle, de Claudel, de Shakespeare, mais aussi la sienne, dans des pièces-fleuve qui osent tout. À la tête du Centre dramatique national d'Orléans, de l'Odéon-Théâtre de l'Europe puis du Festival d'Avignon, il n'a jamais cessé de prouver sa fidélité au théâtre public et à la décentralisation.

Eschyle
Eschyle (525-456 avant J.-C.) est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. De son oeuvre nous sont parvenues une trilogie, L'Orestie, et quatre pièces, aujourd'hui rassemblées par Olivier Py dans Eschyle, pièces de guerre. L'intrigue simple laisse la place au récit des héros, à l'expression de l'attente et au lyrisme. Marqué par les batailles de Marathon et Salamine auxquelles il participa, Eschyle est à la fois le chroniqueur, le poète et le promoteur de la démocratie athénienne.

ITINÉRANCE
Fils de la décentralisation depuis 1947, le Festival d'Avignon décide d'aller au-delà de ses remparts physiques et symboliques. Suite au succès d'Othello de Nathalie Garraud et Ubu d'Olivier-Martin Salvan, l'itinérance se poursuit avec Prométhée enchaîné d'Olivier Py. Onze lieux dessinent une nouvelle cartographie, vous invitent sur les routes et rapprochent le Festival d'Avignon des habitants de son territoire.
6 JUIL 20h   Avignon, Espace pluriel La Rocade La Barbière
7 JUIL 20h   Boulbon, salle Jacques Buravand
8 JUIL 20h   Caumont-sur-Durance, salle Roger Orlando
9 JUIL 20h   Avignon, BMW MINI-Foch Automobiles
10 JUIL 20h   St-Saturnin-lès-Avignon, salle La Pastourelle
14 JUIL 18h   Villedieu, Éclats de Scènes, Maison Garcia
15 JUIL 20h   Vacqueyras, Cour du Château
16 JUIL 20h   Saze, salle polyvalente
17 JUIL 20h   Morières-lès-Avignon, Espace Culturel Folard

Représentations non ouvertes à la vente
12 JUIL   Le Pontet, Afpa 
13 JUIL   Le Pontet, Centre pénitentiaire

Aucune navette n'est affrétée au départ d'Avignon. / Billets en vente au Festival d'Avignon et auprès de certaines structures d'accueil.

Distribution

Texte français et mise en scène Olivier Py
Costumes et accessoires Pierre-André Weitz

Avec Philippe Girard, Frédéric Le Sacripan, Mireille Herbstmeyer

Production

Production Festival d'Avignon
Avec le soutien de la Spedidam
Résidence à la FabricA du Festival d'Avignon

La Trilogie de la guerre et Prométhée enchaîné sont publiés aux éditions Actes Sud.

En photos

Infos pratiques