First but not Last Time in America

  • Exposition

Kubra Khademi

Lille - Paris

Artiste afghane réfugiée en France, Kubra Khademi croise gestes épiques, poésie classique et slogans des femmes de son pays au sein d’une série d’œuvres. Un manifeste féministe et poétique.

First but not Last Time in America © Land Mine, Grenade, Kubra Khademi

Présentation

Artiste afghane réfugiée en France depuis 2015, Kubra Khademi est une féministe dont les peintures et les performances sont nourries par la situation de son pays. Ses représentations de femmes ne naissent pas du désir de montrer leur nudité. Elles relèvent de l’évidence de mettre en scène des corps libres. Ces femmes évoluent au sein de récits mythologiques dévolus aux hommes dans la culture afghane, ou de situations qui avec beauté et humour s’affranchissent du patriarcat. Avec sa nouvelle série, de tissus et de fils, Kubra Khademi poursuit la création d’un monde aux allures de fresque où surgissent les combats des tapisseries ancestrales menés cette fois-ci par des femmes. Et leurs gestes héroïques se parent de mots singuliers : la poésie persane épique comme moderne, la poésie populaire dite « sous le nombril » des Afghanes ainsi que leurs slogans qu’elles brandissent aujourd'hui dans la rue contre les talibans. Autrice de l’affiche du Festival d’Avignon, Kubra Khademi nous fait entrer dans un univers artistique puissant car libre.

Lire l'entretien complet avec Kubra Khademi

Production

Production Galerie Éric Mouchet (Paris) et Latitudes Contemporaines (Lille)
En partenariat avec ARTE, France Médias Monde

Une exposition de la Collection Lambert

Infos pratiques

Photos

First but not Last Time in America © Land Mine, Grenade, Kubra Khademi

Audiovisuel

En savoir plus

Et…