Woyzeck

de Georg Büchner

  • Théâtre
Archive 2004

Thomas Ostermeier

Allemagne

Truffée de nombreuses scènes muettes inventées, composée comme un scénario de film, cette mise en scène physique enrôle l'onirisme désenchanté de Woyzeck dans une critique sociale du temps présent.
Woyzeck, Thomas Ostermeier, 2004 © Bellamy

Infos pratiques

Présentation

Voici le soldat Woyzeck, ce personnage torturé de la pièce fragmentaire de Georg Büchner (1813-1837), transposé dans un no man's land de la périphérie des grandes villes européennes. Autres temps, autres mœurs. Si les casernes se sont éloignées de notre quotidienneté, des “cités” se sont érigées, où se perpétuent une hiérarchie et une violence qui n'ont parfois rien à leur envier. Une énergie et une vitalité aussi, héritées de la grande tradition du cabaret allemand, que ce spectacle exalte jusqu'au paroxysme, quelque part entre folie et féerie. Car « le monde est fou ! Le monde est beau ! », s'égosille Woyzeck. Domestiqué par son supérieur, trompé par sa dame de cœur, tourmenté par un médecin lui-même malade de la science expérimentale et de la raison instrumentale, ce pauvre hère que la vie désespère vacille, tourbillonne et déraisonne. Une humanité rageuse rongée par le fric barbote près d'une baraque à frites : bastons brut de béton, mais aussi chaleur et clameurs, chansons et scansions des rappeurs... le cerveau de Woyzeck n'est plus que le siège du chaos humain et urbain. Un meurtre va se commettre, un meurtre comme « nous n'en avons pas eu un pareil depuis longtemps ». Truffée de nombreuses scènes muettes inventées, composée comme un scénario de film par Thomas Ostermeier et l'auteur Marius von Mayenburg, cette mise en scène physique enrôle l'onirisme désenchanté de Woyzeck dans une critique sociale du temps présent

Distribution

Mise en scène Thomas Ostermeier
Avec Erwin Bröderbauer, Bruno Cathomas, Lars Eidinger, Christina Geiße, Ruud Gielens, Josef Hoffmann, Udo Kroschwald, Ronald Kukulies, Paul Matzke, Linda Olsansky, Niklas Polhans, Felix Römer, Mai-Ly Schaparenko, Mai-Nam Schaparenko, Detlev Schmitt, Kay Bartholomäus Schulze, André Szymanski, Martin Winkel et “Patrock” Patrick Schulze, “Rico” Enrico Schwarz, “Sancho” Christian Garmatter, “Hawk” Ralf Habicht et un rappeur français
Scénographie Jan Pappelbaum
Costumes Almut Eppinger
Musique Niclas Ramdohr
Dramaturgie Marius von Mayenburg
Lumières Urs Schönebaum
Réglage des combats Klaus Figge
Entraînement à la danse Ralf Habicht
Entraînement à la danse du ventre Sükran Ezgimen
Assistants à la mise en scène Enrico Stolzenburg, Oliver Bierschenk, Jennifer Vollmar

Production

Production Schaubühne am Lehniner Platz (Berlin)
Coproduction Festival d'Avignon
Avec le soutien d'Arte

En photos

En savoir plus