The Line Is A Curve

  • Musique
  • Poésie
  • Spectacle

Kae Tempest

Londres / Création 2022

Kae Tempest affronte le cycle incessant des pressions sociales et des états émotionnels pour en faire naître une performance hypnotique et résolument optimiste.

The Line is a Curve, Kae Tempest, 2022 © DR

Présentation

Au centre de la scène ceinte des hauts murs médiévaux du Palais des papes, Kae Tempest questionne le cycle incessant des luttes sociales mais aussi des pressions émotionnelles qui nous obligent à nous trouver. La résonance sera ici bien particulière et l’artiste le sait. En introduisant son récital par des textes énoncés avant de glisser vers le concert et des morceaux de son nouvel album The Line is a Curve, Kae Tempest, avec la multi-instrumentiste Hinako Omori, explore ce qu’iel connaît : les angoisses, les emprises émotionnelles, leurs retours éternels. Aujourd’hui, iel peut dire « La beauté se trouve dans la réalisation. Plus il y a de pressions, plus il y a d’opportunités de trouver sa liberté », et avance vers nous au sein d’une épure scénique, le texte comme personnage principal, la voix et la musique comme véhicules. Une performance résolument tournée vers un demain différent.

« L’épiphanie d’une âme
La folie d’une autre âme
J’ai vu la vérité dans les boucles de la fille qui disparaît
Les mains comme des toiles d’araignées qui pendent
Les yeux comme des plongées en mer profonde
Elle a dit
Arrête de t’inquiéter, arrête de paniquer »

Distribution

Avec Kae Tempest (voix)
Et la musicienne Hinako Omori (claviers)

Texte, musique Kae Tempest
Lumière Franki McDade, Louisa Smurthwaite
Son Maxine Gilmore, Frank Wright
Régie Fanny Deroff

Production

Production Asterios Spectacles

Infos pratiques

Photos

The Line is a Curve, Kae Tempest, 2022 © DR

Audiovisuel

En savoir plus