Richard II

De William Shakespeare

  • Théâtre
  • Spectacle
Archive 2022

Christophe Rauck

Nanterre / Création 2022

En bannissant Henri Bolingbroke, Richard II met son règne et son royaume en péril. Un chef-d’œuvre annonciateur de bien d’autres.

Richard II, Christophe Rauck, 2022 © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Infos pratiques

Présentation

Que justice soit faite ! Voici ce que demande Henri Bolingbroke au roi Richard II, après le meurtre du duc de Gloucester, leur oncle commun. Le futur Henri IV accuse le duc de Norfolk. Que faire pour le représentant de Dieu sur terre ? Avouer qu’il est lui-même le meurtrier ? Après un duel avorté, Richard II envoie en exil les deux plaignants, dépossède plusieurs riches de son royaume, déshérite Bolingbroke et part en guerre contre les Irlandais. La terre d’Angleterre laisse un trône vide vers lequel le populaire Bolingbroke de retour d’exil se met alors en route, ne comptant plus les ralliements. Richard II est un drame de la parole et de l’exercice du pouvoir qui, au bruit et à la fureur d’autres pièces, préfère l’alliance de la prédiction et du suspense. Habité par les grandes fresques shakespeariennes, Christophe Rauck met en scène le chef-d’œuvre annonciateur de tous les autres. Une impressionnante galerie de personnages, véritable constellation autour d’un roi bientôt destitué, mais qui cache un axe plus central : le peuple.

Avec l’Antiquité pour source et ses contemporains comme inspirateurs, William Shakespeare a porté la langue théâtrale à une telle intensité que ses drames et comédies prennent forme à travers elle. Aucun auteur n’a, depuis le XVIIe siècle, rencontré une telle universalité. Dès la création du Festival d’Avignon, il fut l’auteur le plus joué.

Désignés sous le titre d’Histoires (histories), les drames historiques de Shakespeare abordent l’histoire de l’Angleterre à travers la crainte des guerres civiles. Leur chronologie d’écriture est difficile à établir et Shakespeare se fait d’abord connaître par les trois pièces autour du règne d’Henri  VI, maintenant son premier récit Richard  II un peu plus dans l’ombre. En croisant mythe, épopée et tragédie, le poète anglais fait ainsi se confronter roi légitime (Richard  II) et « usurpation légitimée » (Henri  IV) pour un vaste cycle historique écrit de la fin du XVIe au début du XVIIe siècle. 

La tragédie du roi Richard II de William Shakespeare, traduction de Jean-Michel Déprats ,est publié aux Éditions Gallimard, collection Folio Théâtre.

Distribution

Avec Louis Albertosi, Thierry Bosc, Éric Challier, Murielle Colvez, Cécile Garcia Fogel, Pierre-Thomas Jourdan, Guillaume Lévêque, Micha Lescot, Emmanuel Noblet, Pierre-Henri Puente, Adrien Rouyard

Mise en scène Christophe Rauck
Texte William Shakespeare
Traduction Jean-Michel Déprats
Dramaturgie Lucas Samain
Musique Sylvain Jacques
Scénographie Alain Lagarde
Lumière Olivier Oudiou
Vidéo Étienne Guiol
Costumes Coralie Sanvoisin
Masques Atelier 69
Maquillages et coiffures Cécile Kretschmar

Production

Production Théâtre Nanterre-Amandiers
Coproduction Festival d’Avignon 
Avec le soutien du dispositif d’insertion de l’École du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture, et dans le cadre de la 76e édition du Festival d'Avignon : Spedidam

Photos

Audiovisuel

En savoir plus

Et…