L’œil présent

Photographier le Festival d'Avignon au risque de l'instant suspendu

  • Installation photographique
Archive 2022

Christophe Raynaud de Lage

Avignon / Création 2022

Plongée sensorielle dans la mémoire récente du Festival d’Avignon, l’exposition-déambulation fait renaître dix-sept ans d’émotions collectives.

L’œil présent, Christophe Raynaud de Lage, 2022 © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Infos pratiques

Présentation

L'exposition est à découvrir à la Maison Jean Vilar jusqu'au 31 mars 2023.
Ouverture du mardi au samedi de 14h à 18h à partir du 2 août 2022.
Visites guidées toutes mes heures : 14h, 15h, 16h et 17h.
Le catalogue de l'exposition est en vente à la Maison Jean Vilar et dans d'autres points de vente : Librairie La Comédie Humaine, Office du Tourisme, Cars Lieutaud.

Billetterie sur place à la Maison Jean Vilar
Tarif plein : 6€ / Tarif réduit : 3€ sur présentation d’un justificatif - de 26 ans, sénior (+ de 65 ans), intermittents du spectacle, demandeurs d’emploi, groupes à partir de 10 personnes, bénéficiaires du RSA, personnes en situation de handicap.
Réservation recommandée pour les groupes : accueil@maisonjeanvilar.fr
Le billet donne accès aux deux autres expositions de la Maison Jean Vilar : Infiniment et Ce soir, oui tous les soirs jusqu'au 30 avril 2023 .
Site de la Maison Jean Vilar

Des coulisses aux représentations, Christophe Raynaud de Lage photographie les spectacles du Festival d’Avignon depuis dix-sept ans. Cour, cloître, gymnase, carrière, vent, chaleur, pluie font partie de son décor… De jour comme de nuit, il prend des milliers de clichés qui auront une drôle de vie. En quasi-temps réel, ils apparaissent sur le site du Festival le soir de la première, s’illustrent le lendemain en contrepoint d’un article de presse et alimentent de leurs couleurs les réseaux sociaux le long de l’édition… Quelques semaines plus tard, ils accompagnent les tournées internationales des artistes et quelques années ensuite, sont versés à la Bibliothèque nationale de France. Pour L’œil présent, le photographe n’a pas voulu, pour une fois, suivre le fil du temps. Ici, le parti pris, visuel, tactile et sonore, est sensoriel, chaque image agissant comme « une réminiscence, un fragment incisif » d’une édition. Immersion au cœur de la mémoire vive du Festival, le parcours proposé est une déambulation de lieu en lieu, de thèmes en regards, de mises en abyme en reflets. Christophe Raynaud de Lage souhaite que le public s’immerge dans les images, ressente et pourquoi pas revive ses festivals.

Laurent Gachet
Formé à la réalisation cinématographique, collaborateur du chorégraphe Dominique Bagouet, il a créé la revue Arts de la Piste première collaboration avec Christophe Raynaud de Lage. Après avoir conduit une recherche universitaire autour des enjeux de la création urbaine, il initie le projet de l’Académie Fratellini, la manufacture d’inspirations dont il sera le directeur général et le directeur artistique jusqu’en 2008. Laurent Gachet est aujourd’hui un créateur scénique indépendant explorant la diversité des champs de la représentation. Il poursuit avec Christophe Raynaud de Lage, qui témoigne à ses côtés de la pluralité de toutes ces expériences artistiques, une réflexion sur le récit des images.

Pierre-André Weitz
Pierre-André Weitz rencontre Olivier Py en 1989 et réalise, depuis lors, ses décors et costumes. De cette collaboration décisive va naître une pensée de la scénographie où les changements de décor sont dramaturgiques et revendiqués comme chorégraphie d’espace.

Le catalogue de l’exposition L’œil présent est édité par Théâtre(s).

Distribution

Conception et photographies Christophe Raynaud de Lage
Commissariat d’exposition, textes, lumière, réalisation médias Laurent Gachet
Scénographie Pierre-André Weitz
Vidéo Thomas Bailly
Design sonore David Gubitsch

Production

Production Festival d’Avignon
Coproduction Association Jean Vilar - Maison Jean Vilar
Avec le soutien de la Bibliothèque nationale de France

Photos

Audiovisuel

En savoir plus

Et…