Saison Sèche

  • Indiscipline
Archive 2018

Phia Ménard

Nantes / Création 2018

Cellule de résistance pour sept femmes qui, par leur rituel et leur lutte, contraignent l’architecture patriarcale à s’ouvrir.
Saison Sèche, Phia Ménard, 2018 © Christophe Raynaud de Lage

Infos pratiques

Présentation

La scène est une architecture. Boîte, espace confiné, zone d'enfermement. La blancheur y est aseptisée. Dedans, sept femmes se débattent. Des murs, le spectateur croit cerner de minuscules ouvertures et du plafond, sentir un mécanisme qui répond à chaque geste déplacé. Une structure vivante comme un incessant rappel à l'ordre... Mais cela serait sans compter que les corps sont corps et frissonnent, trépignent, convulsent. Petit à petit quelque chose opère, un rituel naît. Empruntant à la danse, aux arts plastiques, au théâtre, au cinéma anthropologique, constituant ainsi un univers artistique protéiforme, Phia Ménard entraîne le public dans une expérience tellurique qui va le plonger au coeur des combats contre les normes, au coeur des revendications pour des identités libres. Il est question de défier le pouvoir patriarcal, de s'extraire de l'assignation des genres, en apportant de nouveaux gestes, de nouveaux rituels poétiques qui vont nourrir notre imaginaire.

Distribution

Avec Marion Blondeau, Anna Gaïotti, Élise Legros, Phia Ménard, Marion Parpirolles, Marlène Rostaing, Jeanne Vallauri, Amandine Vandroth

Conception et dramaturgie Phia Ménard, Jean-Luc Beaujault
Musique et son Ivan Roussel
Scénographie Phia Ménard
Construction et accessoires Philippe Ragot
Lumière Laïs Foulc
Costumes Fabrice Ilia Leroy
Manipulations des éléments Benoît Desnos, Mateo Provost, Rodolphe Thibaud

Production

Production Compagnie Non Nova
Résidence et coproduction Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Théâtre national de Bretagne
Coproduction Festival d'Avignon, La Criée Théâtre national de Marseille, Théâtre des Quatre Saisons Scène conventionnée musique(s) de Gradignan
Avec le soutien de la Fondation BNP Paribas et pour la 72e édition du Festival d'Avignon : Adami, Spedidam

En photos

En vidéo

En savoir plus

Et…