Phia Ménard

Phia Ménard s’initie à la jonglerie, au jeu d’acteur et à la danse contemporaine, avant de fonder en 1998 la compagnie Non Nova. Sa recherche sur l’« Injonglabilité Complémentaire des Éléments » la conduit à explorer la glace, l’eau, l’air et leurs influences sur les comportements humains. La trilogie des Contes Immoraux, dont Maison Mère a été créée pour la documenta 14 de Kassel en 2017, poursuit le cycle organique des pièces comme VORTEX (2011), Belle d’Hier (2015) ou Saison Sèche jouée en 2018 à Avignon.

Portrait de Phia Ménard © Jean-Luc Beaujault

Spectacles 2021