L’Invocation à la muse

  • Indiscipline
Archive 2018

Caritia Abell et Vanasay Khamphommala

Création 2018

Dans le Phèdre de Platon, Socrate affirme l'existence d'un rapport entre délire érotique et délire poétique.
L’Invocation à la muse

Présentation

Dans le Phèdre de Platon, Socrate affirme l'existence d'un rapport entre délire érotique et délire poétique. En invoquant les muses dans le Jardin de la Vierge, nous voulons mettre cette intuition à l'épreuve des faits. L'Invocation à la muse met en scène un poëte en panne, qui appelle les muses en renfort pour improviser un poëme sous les yeux du public. Mais en lieu et place des divinités antiques, une muse improbable fait son apparition. Sa férule (tantôt caressante, tantôt menaçante) fait émerger une voix nouvelle et pousse le poëte vers des horizons inconnus.

Caritia Abell
Caritia Abell est une artiste queer d'origine afro-caribéenne. Guerrière intrépide, elle crée des rituels mêlant érotisme et chamanisme, où le corps devient espace de renversement et de transformation.

Vanasay Khamphommala
D'abord musicien, Vanasay Khamphommala se forme comme acteur et travaille comme dramaturge, interprète et performeur, en parallèle d'un parcours universitaire. Il est également chanteuse.

Distribution

Conception et interprétation Caritia Abell et
Vanasay Khamphommala

Collaboration artistique Théophile Dubus
Son Gérald Kurdian
Costumes Juliette Seigneur

Production

Production Compagnie Lapsus chevelü, Théâtre Olympia Centre dramatique national de Tours
Coproduction SACD, Festival d'Avignon

En photos

En vidéo

Infos pratiques