The Last King of Kakfontein

  • Indiscipline
Archive 2017

Boyzie Cekwana

Conte sauvage et tragédie shakespearienne mêlant danse, vidéo et musique en direct, cette pièce met en scène un tyran qui erre dans son palais de carton en chantant ses propres louanges.
THE LAST KING OF KAKFONTEIN ©

Présentation

À la fois conte sauvage et tragédie shakespearienne mêlant danse, vidéo et musique en direct, la dernière création de Boyzie Cekwana met en scène un tyran démocratique. The Last King erre dans le hall pétrifié de son palais de carton et chante ses louanges « comme le sang suinte d'un corps meurtri ». Imaginée pendant l'élection présidentielle américaine, inspirée par la situation que connaît l'Afrique du Sud et l'Europe, Kakfontein scrute le comportement des populistes qui sont aujourd'hui au pouvoir et commente leurs attaques répétées contre le projet démocratique. Sommes-nous si différents des années 30 ? Comment est-il possible de renoncer à l'espoir des longues marches pour la conquête des droits civiques ? À la manière des chants et des danses de protestation qui ont enflammé les rues de Johannesburg dans les années 80, le chorégraphe sud-africain met en scène la chute de ces nouveaux rois cyniques qui déchirent le contrat social et réduisent toute dissidence au silence. Une pièce qui rappelle que Boyzie Cekwana, figure majeure de la danse en Afrique du Sud, est bien plus qu'un faiseur de spectacle : une vigie qui n'a de cesse d'interroger la société et de dénoncer ses changements quand ils brutalisent le droit à la liberté.

Distribution

Mise en scène, chorégraphie, scénographie, costumes Boyzie Cekwana
Musique Madala Kunene, Mandisa Nzama
Lumière Matthews Phala
Vidéo Lungile Cekwana

Avec Boyzie Cekwana, Lungile Cekwana
Et Madala Kunene (guitare), Mandisa Nzama (chanteuse)

Production

Production Randomirekshnz
Coproduction Zürcher Theater Spektakel (Zurich), Festival d'Avignon, Festival de Marseille, Spielart Festival München (Munich), HAU Hebbel am Ufer (Berlin)
Avec le soutien de la Fondation BNP Paribas pour la 71e édition du Festival d'Avignon
Co-accueil Festival d'Avignon, La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
En partenariat avec France Médias Monde

En photos

Et…

Infos pratiques