Dinamo

Dynamo

  • Théâtre
  • Spectacle
Archive 2015

Claudio Tolcachir

Buenos Aires / Création 2015

Dinamo © Christophe Raynaud de Lage

Infos pratiques

Présentation

Propriétaire d'une caravane qui semble en panne depuis des années, Ada cherche désespérément à retrouver sa force créatrice. Musicienne reconnue à une époque, elle enrage de ne plus pouvoir inventer et s'acharne sur tous les moyens d'expression. Marisa, sa nièce, sort de trente ans d'hôpital psychiatrique et espère, en venant habiter auprès de sa tante, reprendre sa carrière avortée dans le tennis de haut niveau. 
Harima, immigrante clandestine au langage inconnu, vit cachée dans les recoins de la caravane. Lorsqu'Ada et Marisa la découvrent, l'une la prend pour son inspiration renaissante tandis que l'autre croit à une hallucination. Assurant la vie quotidienne des deux femmes perdues qui l'entourent, Harima n'a qu'un but : communiquer avec son fils resté au pays. Compagnons de longue date, Claudio Tolcachir, Melisa Hermida, Lautaro Perotti ont choisi de signer une première mise en scène collective pour aborder la solitude et, avec les trois actrices qui les inspirent, créer une situation absurde, pendant de leur complicité joyeuse.

Après un diplôme à l'Université de philosophie et lettres de Buenos Aires, Melisa Hermida suit une formation à l'école Andamio 90, où elle rencontre Claudio Tolcachir qui devient son professeur. Elle collabore ensuite à ses spectacles comme assistante et comme actrice (El viento en un violín, Tercer cuerpo, Jamón del Diablo et Lisístrata). Melisa Hermida est membre de la compagnie et enseignante à l'école Timbre 4. En 2012, en collaboration avec Ana Lidejover, elle écrit et met en scène La única manera (de contar esta historia es con Mandarinas) et conçoit Memoria de un gesto (nada extraño).

Formé à l'école d'acteur d'Alejandra Boero et auprès de Juan Carlos Gené et Verónica Oddó, Lautaro Perotti est membre fondateur, enseignant et directeur pédagogique au sein de la compagnie Timbre 4. Comédien, primé à plusieurs reprises, il inspire Claudio Tolcachir dans la plupart de ses spectacles, notamment dans Le Cas de la famille Coleman. Au cinéma, il joue, entre autre, sous la direction d'Alejandro Doria, Héctor Babenco, Santiago Giralt. En 2009, Lautaro Perotti écrit et met en scène Porque todo sucedió en el baño. En 2014, il crée No todas las palabras et Breve ejercicio para sobrevivir.


Distribution

Texte et mise en scène Claudio Tolcachir, Melissa Hermida et Lautaro Perotti
Scénographie Gonzalo Cordoba Estévez
Musique Joaquin Segade
Lumière Ricardo Sica
Assistanat à la mise en scène María Garcia de Oteyza

Avec
Marta Lubos
Ada
Daniela Pal Marisa
Paula Ransenberg Harima*
et le musicien Joaquín Segade
*Harima parle une langue inconnue qui ne peut être traduite

Production

Production Teatro Timbre 4
Coproduction Festival d'Avignon, Maison des Arts de Créteil Scène nationale, Fundación Teatro a Mil (Santiago du Chili), Teatro La Plaza (Lima), Napoli Teatro Festival, Centro Cultural San Martín (Buenos Aires), SESC Sao Paulo
Avec le soutien du ministère de la Culture de la Ville de Buenos Aires et de l'Onda Office national de diffusion artistique
Avec l'aide du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

Photos

Audiovisuel