Kroum

de Hanokh Levin

  • Théâtre
  • Spectacle
Archive 2005

Krzysztof Warlikowski / Nowy Teatr

Pologne

Toujours au plus près de ses propres questionnements, revendiquant le désir et la nécessité d'exposer l'intime, c'est dans les méandres troublés du lien mère-fils que le metteur en scène, entouré de son équipe artistique, nous entraîne aujourd'hui.

Kroum © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Infos pratiques

Présentation

Metteur en scène talentueux de la jeune génération polonaise, Krzysztof Warlikowski a porté sur un plateau de théâtre les nouvelles interrogations qu'une société troublée, choquée, dérangée par des changements profonds, et pas toujours maîtrisés, se posait. Toujours au plus près de ses propres questionnements, revendiquant le désir et la nécessité d'exposer l'intime, c'est dans les méandres troublés du lien mère-fils que le metteur en scène, entouré de son équipe artistique, nous entraîne aujourd'hui. “Reviens à la vie, carcasse adorée, que je puisse à nouveau croire, comme quand j'étais petit, que tu es invincible”. C'est le cri que pousse Kroum, le héros d'Hanokh Levin, devant le corps inerte de sa mère. C'est à partir de ce cri que Krzysztof Warlikowski a construit la mise en scène de cette fable d'une facture classique, publiée en 1975. Comme un artisan joaillier qui redonne éclat à un diamant par retaille et polissage, le metteur en scène nous fait entendre au plus profond ce texte sans concession mais rempli d'un humour ravageur. Le conflictuel dialogue mère-fils, le difficile rapport homme-femme, l'angoisse de la maladie et de la mort, les frustrations d'une vie subie plus que choisie, le désespoir devant un avenir sans projets, la décomposition de la famille, sont pris en charge par des acteurs qui utilisent chaque mot, chaque geste, chaque silence pour tisser un lien étroit avec les spectateurs et les emporter dans les tours et détours de cette tragi-comédie humaine. Et lorsque le rire vient, ce n'est pas parce que nous trouvons ridicule et grotesque le personnage en face de nous, mais parce que nous nous reconnaissons en lui – un rire de complicité, de proximité, de fraternité et non pas de distance. En gardant à la pièce son inscription dans un Israël contemporain, Krzysztof Warlikowski témoigne de sa fidélité à l'univers de l'auteur, mais en l'ouvrant à nos imaginaires, il lui donne une force émotive intense et troublante.

Distribution

Mise en scène Krzystzof Warlikowski
Avec Stanislawa Celinska, Malgorzata Hajewska-Krzysztofik, Miron Hakenbeck, Marek Kalita, Redbad Klynstra, Pawel Kruszelnicki, Zygmunt Malanowicz, Adam Nawojczyk, Maja Ostaszewska, Jacek Poniedzialek, Anna Radwan-Gancarczyk, Danuta Stenka
Texte polonais Jacek Poniedzialek
Scénographie et costumes Malgorzata Szczesniak
Musique Pawel Mykietyn
Lumières Felice Ross
Film Pawel Lozinski
Assistante à la mise en scène Katarzyna Luszczyk

Production

Coproduction TR Warszawa (Varsovie), Teatr stary (Cracovie)
Avec le soutien de l'Onda pour les surtitres
Accueil au Festival avec l'aide du ministère de la Culture polonais
Texte français publié aux éditions Théâtrales sous le titre Kroum l'Ectoplasme

Photos

En savoir plus