Sonoma

  • Danse
  • Spectacle
Archive 2021

Marcos Morau

Barcelone

Une danse au féminin menée tambours battants aux rythmes haletants des corps, aux éclats de voix libérateurs, aux souffles oniriques et aux réminiscences surréalistes.

Sonoma, Marcos Morau, 2021 © Christophe Raynaud de Lage / Festival d'Avignon

Infos pratiques

Présentation

S’il y a un paradis, il est ici et maintenant (Luis Buñuel)
Au son des battements de tambours et d’un vibrant chant folklorique, neuf danseuses entrent dans la ronde en une danse frétillante. Un essaim, une nuée. Elles glissent à vive allure dans leurs costumes traditionnels rayés, derviches faisant tourner leurs longues et larges jupes. Au centre de la scène, une croix aux cordes enroulées place la performance sous un signe mystique et énigmatique. Au commencement est le verbe, le cri, souffle primitif de la vie, le corps et la chair. De ces corps en mouvements, des images surgissent. Impressions et paysages oniriques aux contours flottants où passé, futur et présent se confondent. La horde des femmes se meut, se débat, se rassemble, crie et tente de se libérer. Le langage chorégraphique singulier de Marcos Morau nous attire aux frontières du réel avec une force tellurique impressionnante. Entre mélopées traditionnelles et rythmes hypnotiques, folklore et modernité, le créateur espagnol rend hommage à l’univers de Luis Buñuel et à la révolution surréaliste dans une danse à la temporalité fragmentée, à l’architecture stratifiée. Une écriture qui met l’imagination au pouvoir pour nous permettre de vivre, sentir et exorciser le moment. Une libération !

Le collectif La Veronal est né en 2005 à Valence, (actuellement basé à Barcelone) avec pour objectif la recherche de nouveaux supports expressifs et de nouvelles références culturelles, créant un langage narratif fort dans l'idée de constituer des espaces artistiques globaux. Parmi ses créations figurent Russia (2011), Islandia (2012), Siena (2013), Voronia (2015) et Pasionaria (2018).

Luis Buñuel naît en 1900 à Calanda, petit village aragonais d’Espagne. Après des études à Madrid, il arrive à Paris en 1925 et côtoie le groupe des surréalistes. Il crée avec Salvador Dalí, Un Chien andalou en 1929, film qui fait scandale. S’essayant à tous les genres cinématographiques, il laisse avec Belle de jour (1967) ou Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) une œuvre insaisissable, subversive et très politique. Il s’éteint en 1983 à Mexico, ville où il s’est exilé pour fuir la censure franquiste.

Distribution

Avec Alba Barral, Àngela Boix, Julia Cambra, Laia Duran, Ariadna Montfort, Núria Navarra, Lorena Nogal, Marina Rodríguez, Sau-Ching Wong

Direction artistique Marcos Morau
Chorégraphie Marcos Morau en collaboration avec les interprètes
Texte El Conde de Torrefiel, La Tristura et Carmina S. Belda
Conseil dramaturgique Roberto Fratini
Répétition Estela Merlos, Alba Barral
Travail vocal Mònica Almirall, Maria Pardo
Scénographie Bernat Jansà, David Pascual
Lumière Bernat Jansà
Effets spéciaux David Pascual
Son Juan Cristóbal Saavedra
Costumes Silvia Delagneau

Couture Ma Carmen Soriano
Chapeaux Nina Pawlowski
Masques Juan Serrano
Construction du géant Martí Doy
Accessoires Mirko Zeni
Production Juan Manuel Gil Galindo, Cristina Goñi Adot

Production

Production La Veronal
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Tanz im August / HAU Hebbel am Ufer, Grec 2020 Festival de Barcelone – Institut de Cultura Ajuntament de Barcelona, Oriente Occidente Dance Festival (Rovereto, Italie), Théâtre de Fribourg, Centro de Cultura Contemporánea Conde-Duque (Madrid), Mercat de les Flors (Barcelone), Temporada Alta (Salt, Espagne), Hessisches Staatsballett (Darmstadt, Allemagne) dans le cadre de Tanzplattform Rhein-Main (Francfort), Sadler’s Wells (Londres), Festival d’Avignon
Avec le soutien de Graner – Fàbriques de Creació (Barcelone), Teatre L’Artesà (El Prat de Llobregat), Inaem Ministère de la Culture et du Sport d’Espagne et ICEC Département de la culture de Catalogne et pour la 75e édition du Festival d'Avignon : Office culturel de l'Ambassade d'Espagne et l'Institut Cervantes de Toulouse

Spectacle bénéficiaire du projet de coopération transfrontalière Pyrenart, dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre POCTEFA 2014-2020 – Fonds européen de développement régional (Feder).

Photos

Audiovisuel

En savoir plus

Et…

En tournée

Les dates de tournée des spectacles du Festival d'Avignon sont affichées automatiquement grâce aux données mutualisées par : theatre-contemporain.net.