L'Orestie

  • Théâtre
Archive 2019

De Eschyle

Jean-Pierre Vincent

Strasbourg / Création 2019

Un texte-monde pour une nouvelle génération d’artistes. Un repère au « moment du danger ».
L'Orestie

Présentation

Un texte-monde. Notre source, notre origine, théâtrale et politique, notre repère « au moment du danger » comme aime à la définir Jean-Pierre Vincent : l'Orestie. Avec cette immense trilogie tragique athénienne entièrement conservée, le metteur en scène bien connu du public avignonnais a souhaité vivre avec le Groupe 44 de l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg une entreprise théâtrale de trois années. Un chantier au long cours pour comprendre et sentir une fresque qui n'a jamais autant d'écho que quand le vent de l'histoire y souffle, une aventure de vie pour ces douze élèves comédiens et douze élèves en régie, scénographie, costumes, dramaturgie... qui s'approprient les mots de Eschyle et modèlent Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménides. Pas de  pensée de l'avenir pour les humains sans cette mémoire. Écoutons donc la jeune génération nous dire ce libre et moderne poème.

Metteur en scène aux trois Cours d'honneur, directeur de structures prestigieuses (Théâtre national de Strasbourg, Comédie-Française, Théâtre Nanterre-Amandiers) mais aussi expérimentateur (Théâtre Ouvert à Avignon) Jean-Pierre Vincent s'est toujours consacré à la pédagogie et a toujours pensé aux nouvelles générations. 

Seule école intégrée à un théâtre national, l'École supérieure d'art dramatique vit dans et à l'heure du Théâtre national de Strasbourg. Depuis sa création en 1954, son interdisciplinarité forme pendant trois ans un groupe constitué de comédiens, régisseurs-créateurs, scénographes-costumiers, metteurs en scène et dramaturges.

Eschyle (525-456 avant JC) est le plus ancien des trois grands tragiques grecs. De son oeuvre nous est parvenue dans son intégralité L'Orestie, une trilogie qui prend appui sur la famille maudite des Atrides pour évoquer les trois temps du crime, de la vengeance et de l'expiation. Eschyle est à la fois le chroniqueur, le poète et le promoteur de la démocratie athénienne.

Distribution

Avec le Groupe 44 de l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg : Daphné Biiga Nwanak, Océane Cairaty, Houédo Dieu-Donné Parfait Dossa, Paul Fougère, Romain Gillot, Romain Gneouchev, Elphège Kongombé Yamalé, Ysanis Padonou, Mélody Pini, Ferdinand Régent-Chappey  Yanis Skouta, Claire Toubin

Texte Eschyle dans la version élaborée par Peter Stein
Traduction de l'allemand Bernard Chartreux
Mise en scène Jean-Pierre Vincent
Dramaturgie Bernard Chartreux, Hugo Soubise-Tabakov
Scénographie, assistanat à la mise en scène Estelle Deniaud
Costumes Margot Di Méo 
Lumière Vincent Dupuy
Son Lisa Petit de la Rhodière
Vidéo Enzo Patruno Oster
Collaboration avec Edith Biscaro, Simon Drouart, Germain Fourvel

Production

Production Théâtre national de Strasbourg
Coproduction Compagnie Studio Libre
Construction du décor et confection des costumes par les ateliers
du Théâtre national de Strasbourg

En photos

En vidéo

Et…

Infos pratiques