Ils se jettent dans des endroits où on ne peut les trouver

  • Indiscipline
Archive 2019

Marie Payen et Mehdi-Georges Lahlou

Création 2019

C'est une forêt, ou un désert, ou un marais. Un lieu où les équipements sont partis en fumée. Pendant et après le désastre, grâce entre autres à la décomposition des racines, la vie est toujours là.
Ils se jettent dans des endroits où on ne peut les trouver, Marie Payen et Mehdi-Georges Lahlou, 2019 © Christophe Raynaud de Lage

Infos pratiques

Présentation

C'est une forêt, ou un désert, ou un marais. Un lieu où les équipements sont partis en fumée. Pendant et après le désastre, grâce entre autres à la décomposition des racines, la vie est toujours là.

Marie Payen est comédienne au théâtre et au cinéma. Depuis quelques années, elle écrit aussi des spectacles (jEbrûLE, Perdre le Nord) dont la particularité est que le texte se réécrit intégralement chaque soir.

Quand on observe l'ensemble de l'oeuvre réalisée à ce jour par Mehdi-Georges Lahlou, deux constantes principales, parmi d'autres, se dessinent : l'une concerne son rapport au corps, l'autre son rapport à l'espace. On peut même affirmer qu'assez souvent, les deux sont entremêlés. Sa relation au corps n'est évidemment pas étrangère à sa formation initiale de danseur, celle à l'espace à son travail de sculpteur. Depuis 2016, Mehdi-Georges Lahlou est associé au CDN de Normandie-Rouen.

Distribution

Conception et interprétation Marie Payen, Mehdi-Georges Lahlou

Collaboration artistique Leila Adham
Musique Eve Ganot

Production

Coproduction SACD, Festival d'Avignon
Avec l'aide de Les Plateaux sauvages (Paris), Jan Van Eyck Academie (Maastricht)

En photos

En vidéo