UNWANTED

  • Indiscipline
Archive 2017

Dorothée Munyaneza

Déconseillé aux moins de 16 ans
UNWANTED ©

Présentation

Dorothée Munyaneza a 12 ans quand, après avoir miraculeusement échappé au génocide, elle quitte le Rwanda. C'est une blessure qu'elle évoque et transforme une première fois dans Samedi Détente, en redonnant corps et voix à la force vitale de sa génération, anéantie par la violence. Avec Unwanted, la chorégraphe aborde l'histoire des femmes qui ont subi des viols. Viols comme des armes de destruction massive encore aujourd'hui utilisées dans des zones de conflit. Viols dont sont nés des enfants traumatisés par leur histoire filiale, ostracisés à cause du tabou de leur naissance. Pour écrire ces récits, Dorothée Munyaneza est allée à la rencontre de ces mères rejetées, de ces femmes blessées et leur a posé toujours la même question : « Vous êtes-vous acceptée ? » Contrechamps intime à l'Histoire, Unwanted est au coeur de l'indicible et la chorégraphe à l'énergie brute l'incarne sans pathos, ni faux-semblant accompagnée dans cet opus qui décloisonne les genres par le musicien improvisateur Alain Mahé, la musicienne Holland Andrews et le plasticien britannique Bruce Clarke...

 

Dorothée Munyaneza
Originaire du Rwanda, Dorothée Munyaneza quitte Kigali en 1994 à l'âge de 12 ans pour s'installer en Angleterre où elle étudie la musique à la Jonas Foundation (Londres) et les sciences sociales à la Canterbury Christ Church University. En 2004, elle compose et interprète la bande originale du film Hotel Rwanda de Terry George et participe, en 2005, à l'album Anatomic du groupe Afro Celt Sound System. En 2006, sans avoir véritablement suivi de formation, elle danse pour la première fois dans Sans Retour de François Verret. Après avoir participé à plusieurs créations du chorégraphe français, Dorothée Munyaneza multiplie les expériences aux côtés de Mark Tompkins, Robyn Orlin, Rachid Ouramdane ou encore Alain Buffard. En 2013, elle fonde sa propre compagnie, Kadidi et signe en 2014, sa première pièce, Samedi Détente qui évoque le génocide des tutsis au Rwanda en revenant sur ces instants de rires rythmant la vie avant les larmes de la guerre. Chanteuse et musicienne, danseuse et comédienne, auteur et chorégraphe en deux opus seulement, Dorothée Munyaneza s'est imposée dans le paysage culturel français comme une artiste singulière déjouant les genres et prenant la parole « pour faire entendre les silences et voir les cicatrices de l'Histoire. »

Distribution

Conception et chorégraphie Dorothée Munyaneza
Artiste plasticien Bruce Clarke
Musique Holland Andrews, Alain Mahé, Dorothée Munyaneza
Scénographie Vincent Gadras
Lumière Christian Dubet
Costumes Stéphanie Coudert
Regard extérieur Faustin Linyekula

Avec Holland Andrews, Alain Mahé, Dorothée Munyaneza

Production

Production Compagnie Kadidi, Anahi
Coproduction
Festival d'Avignon, Maison de la culture de Bourges Scène nationale, Théâtre de Nîmes Scène conventionnée pour la danse contemporaine, Le Liberté Scène nationale de Toulon, Pôle Arts de la scène Friche la Belle de Mai (Marseille), La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, Escales danse en Val d'Oise, Musée de la danse (Rennes), Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines Scène nationale, Pôle Sud Centre de développement chorégraphique de Strasbourg, Festival d'Automne à Paris,  BIT Teatergarasjen-Bergen, Théâtre Forum Meyrin (Genève), Théâtre Garonne Scène européenne (Toulouse), L'échangeur Centre de développement chorégraphique Hauts-de-France, Tanz im August/HAU Hebbel am Ufer (Berlin), Théâtre du Fil de l'eau (Pantin), Le Bois de l'Aune (Aix-en-Provence)
Avec le soutien de la Drac Provence-Alpes-Côte d'Azur, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Arcadi Île-de-France, Fonds de dotation du Quartz à Brest, Creative Exchange Lab - Portland Institute for Contemporary Art, The Africa Contemporary Arts Consortium (états-Unis), Baryshnikov Arts Center (New York), Comité international de La Croix-Rouge, Institut français, SACD, Fonds Transfabrik 
Avec l'aide de Montevideo Marseille
Co-accueil Festival d'Avignon, La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
En partenariat
avec France Médias Monde

En photos

Et…

Infos pratiques