The Great Tamer

  • Indiscipline
  • Spectacle
Archive 2017

Dimitris Papaioannou

Athènes / Création 2017

The Great Tamer cherche des appuis pour mieux creuser et trouver héritages et identités. Avec 11 interprètes lancés dans des déséquilibres incessants, la pièce se lit comme une épopée sans repos.
The Great Tamer, Dimitris Papaioannou, 2017 © Christophe Raynaud de Lage

Infos pratiques

Présentation

Souvent, l'histoire est faite de planchers et de niveaux et dans The Great Tamer, Dimitris Papaioannou n'hésite pas à défier ses performeurs à trouver leurs équilibres et points de projection sur un plateau gonflé qui n'a de cesse de se déconstruire, se boursoufler, absorber voire rejeter. À partir de cette métaphore de l'homme en recherche, la pièce se lit comme une épopée, sensorielle et primitive. « Il s'agit de creuser et d'enterrer, puis de révéler. Il s'agit de parler de l'identité, du passé, de l'héritage et de l'intériorité. » En exposant les petites tragédies et grandes absurdités de nos vies contemporaines, en mettant en présence des figures connues et ambiguës du cirque – le clown, l'acrobate –, l'oeuvre du chorégraphe grec se teinte aussi bien de mélancolie que d'humour, et joue sur les conventions théâtrales en toute complicité avec le public. Entre légèreté et tragédie, au sein d'un univers plastique qui rend hommage aux plus grands peintres européens – Botticelli, Raphaël, El Greco, Rembrandt, Magritte, Kounellis –, Dimitris Papaioannou met la barre haut et demande à chacun d'« épuiser sa vie » et de donner tout ce qui est à donner avant de quitter ce monde. La quête de la beauté et de la grâce n'est alors ni reposante ni contemplative.

 

Distribution

Avec Pavlina Andriopoulou, Costas Chrysafidis, Ektor Liatsos, Ioannis Michos, Evangelia Randou, Kalliopi Simou, Drossos Skotis, Christos Strinopoulos, Yorgos Tsiantoulas, Alex Vangelis

Conception, composition visuelle et mise en scène Dimitris Papaioannou
Scénographie et direction artistique Tina Tzoka
Lumière Evina Vassilakopoulou
Costumes Aggelos Mendis
Son Kostas Michopoulos, Giwrgos Poulios
Musique Johann Strauss II, An der schönen blauen Donau, Op. 314
Arrangements musicaux Stephanos Droussiotis
Sculpture Nectarios Dionysatos
Peinture des costumes et accessoires Maria Ilia
Assistanat à la mise en scène Pavlina Andriopoulou, Stephanos Droussiotis,
Tina Papanikolaou
Direction des répétitions Pavlina Andriopoulou
Assistanat scénographie et peinture des accessoires Mary Antonopoulous
Assistanat sculpture Maria Papaioannou et Konstantinos Kotsis
Direction technique Manolis Vitsaxazkis
Régie plateau Dinos Nikolaou
Régie son Kostas Michopoulos
Assistanat son Nikos Kollias
Production et coordination artistique Tina Papanikolaou
Assistanat de production Tzela Christopoulou, Kali Kavvatha
Administration de tournée et diffusion Julian Mommert


Production

Production Onassis Cultural Centre (Athènes)
Production exécutive 2WORKS
Coproduction Culturescapes Greece 2017 (Suisse), Dansens Hus Sweden, EdM Productions, Festival d'Avignon, Fondazione Campania dei Festival – Napoli Teatro Festival, Théâtres de la Ville de Luxembourg, National Performing Arts Center (Taiwan), Seoul Performing Arts Festival, Théâtre de la Ville/La Villette-Paris
Avec le soutien de Alpha Bank et pour la 71e édition du Festival d'Avignon : Centre culturel hellénique de Paris

Photos

Audiovisuel

En savoir plus